Ma tanière… My den…

La vie de ma meute… My pack's life…

Toulouse/2 jours

Poster un commentaire

English version
Je suis enfin allée à Toulouse, voir mon père et mon psy, mais pas que…

Déjà, hier soir j’ai dormi chez mon père.
A mon arrivée je l’ai trouvé bien fatigué et quand on a commencé à discuter, j’ai appris 2 mois de nouvelles en 1h ou moins… (on est pas doués pour la communication)
Il est malade depuis environ deux mois, il se vide tous les jours à moins de prendre de l’imodium. Il a prit rendez-vous ce matin pour aller chez son docteur et faire des analyses (dont coloscopie). A 70 ans bien passé ça le fatigue énormément.
Ils ont été cambriolés il y a 15 jours, ou plutôt essayé vu ils n’ont rien prit, mais ça les a inquiétés donc ma belle-mère et lui vendent la grande maison (qu’ils avaient super bien arrangée) et cherchent un appart plus petit, sécurisant (porte blindée en bas etc.).
Du coups, visite de la maison le soir, c’était assez bizarre entre mon père qui discutait avec ma belle-mère visiblement entre eux et le couple qui visitait, je ne savais pas ou me mettre.

Je me suis couchée tôt pour pouvoir lire un peu et appeler ma mère -visite des déménageurs ce soir-là, elle était chez moi.

Le lendemain, mâtiné un peu bizarre, mon père me reposait des questions de la veille puis se « planquer dans ses livres. Il ne m’a pas demander comment j’allais et j’en ai dit le moins possible pour ne pas l’inquiéter – du coup.

Ensuite, départ pour la rencontre avec les twitteuses Vermicel (et son bébé), Mlle Snana (et sa fille) et HarmonietNaissance.
C’était super. Je ne sais pas ce qu’ont pensé les filles mais j’ai adoré: le café – salon de thé est très sympa, le repas bio et bon, les discussions intéressantes, les enfants très mignons et les filles très chouettes.

Ensuite, direction le psy: les changements de cadre et pertes de repère me stressent -ah bon?- donc on remonte la dose du remède le temps que tout ça se passe.
J’essaye de ne pas le voir comme un ratage – j’étais très contente d’être à la dose minimum – mais comme un appui pour traverser un passage difficile.
D’après lui, l’autonomie est tout à fait possible, j’ai juste commencé plus tard le passage et mes anxiétés créent ces crises.
Le mois prochain j’y retourne avec ma mère, ça sera intéressant.

Will be coming up soon, I promise!

Publicités

Auteur : Marie "Wolf" Bernat

Semi-nomade qui aime raconter des histoires et explorer la vie, sur le spectre autistique. Semi-nomadic who loves telling stories and exploring life, on the autism spectrum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s