Ma tanière… My den…

La vie de ma meute… My pack's life…

Frustration & Souvenirs

Poster un commentaire

English version

Il était une fois une jeune fille amoureuse de l’Angleterre. Elle eut la chance d’aller y étudier, d’abord pour sa 1ère et terminale, ensuite pour sa licence.

Là bas, elle rencontra des amis, des gens moins gentils, des familles d’accueil un peu trop religieuses pour être ouvertes, son meilleur ami, le garçon qui lui a brisé le cœur, une ville dont elle est tombée amoureuse, des sujets d’étude passionnants, le paganisme, l’éco-féminisme, le style gothique, les concerts (Manic Street Preachers et Marilyn Manson)…

Elle eut le plaisir de se promener sur les murs de Chester, dans ses parcs, de découvrir des petites places, un café très agréable, les sorties en boîte de nuit, l’attraction des garçons pour elle…

Ses amis et elle se créèrent un monde fantastique…

Puis un jour elle tomba malade, tellement qu’elle ne pouvait plus étudier alors qu’elle était passionnée. Elle dût rentrer chez elle et, depuis ce temps-là, elle survit en s’accrochant à ses souvenirs.

Depuis 7 ans, elle se souvient qu’un jour elle a eu la chance de vivre.

Depuis 7 ans, elle espère un jour sortir enfin enfin de sa prison-cocon.

Qui pourrait croire en regardant sa vie aujourd’hui qu’un jour elle a fait ce que font tous les jeunes? Qui pourrait croire que la petite fille peureuse qu’elle est devenue, avant, sortait seule la nuit?

Once upon a time there was a young woman who was in love with Britain. She was lucky to be able to go to study there, first for AS and A levels then for her degree.

There, she met friends, people less nice, host families too religious to be open, her best friend, the guy who broke her heart, a town she fell in love with, exciting study topics, paganism, ecofeminism, gothic style, concerts (Manic Street Preachers and Marilyn Manson)…

She got the pleasure to walk on Chester’s walls, in its parcs, to discover small squares, a very nice café, nights out in clubs, guys attraction for her…

Her friends and her created their own fantastic world…

Then one day she got ill, so much so that she couldn’t study anymore even though she loved it. She had to go home and, since that day, she survives by holding onto her memories.

For 7 years, she has kept in mind she was lucky to be able to live once.

For 7 years, she has been hoping one day she will be able to get out of her prison-cocoon.

Who could believe when looking at her current life that one day she did all the things young people do? Who could believe the scared little girl she has become used to go out alone at night?

Publicités

Auteur : Marie "Wolf" Bernat

Semi-nomade qui aime raconter des histoires et explorer la vie, sur le spectre autistique. Semi-nomadic who loves telling stories and exploring life, on the autism spectrum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s