Ma tanière… My den…

La vie de ma meute… My pack's life…

Larmes *edit*

4 Commentaires

Nos corps qui se retrouvent, enfin, mais pourquoi?
Pour de la douleur et de la frustration, finalement.
Retrouver cette sensation que je ne suis pas ce qu’il veut, ce dont il a besoin, mais savoir qu’il n’assume pas.
Aller me cacher à la salle de bain pour pleurer et prétendre que c’est ma sinusite quand je me mouche.
Lui dire bonjour ce matin sans le regarder dans les yeux et ne pas pouvoir me rendormir à cause du nœud dans le ventre qui m’étouffe.
Pleurer, encore, en me battant contre ma haine de ce corps, de ce genre, qui ne m’apporte que frustration et douleur.
Pleurer pour évacuer la douleur qui m’étouffe.
Pleurer en me jurant que je ne me laisserais pas retomber malade, que je ne vivrais pas encore cet enfer de douleur, la vestibulite, mon corps qui somatise cette haine que je finis par avoir pour lui.
Pleurer en imaginant ma conversation avec lui ce soir, en sachant ce qu’il va me dire, ce qu’il réfutera.
Pleurer en sachant qu’hier on était déjà d’accord pour aller voir quelqu’un ensemble, pour sauver notre intimité, mais en sachant qu’il faudra plus que ce qu’on pensait pour que ça aille mieux.
Pleurer en se disant que c’est la dernière chance que je nous donne parce que je n’en peux plus de la douleur, de la frustration, de ma haine de mon genre, de sa façon d’imposer, sans le réaliser, ce qui lui va à lui.
Pleurer pour essayer d’évacuer cette douleur qui m’étouffe toujours.

*Edit* On a parlé, on s’est expliqué, on a essayé de se comprendre, on a maintenue l’idée de prendre rendez vous avec ma kinésiologue.
Le gros choc et le chagrin c’était toutes ces choses qu’il fallait que je voie, qu’on est deux dans un couple, que je ne suis pas coupable, qu’il a sa part de responsabilité pour que ça marche – et qu’il la prend d’ailleurs – et qu’on va faire ce qu’il faut pour être bien, ensemble ou séparément.
Merci pour le soutient ❤

Publicités

Auteur : Marie "Wolf" Bernat

Semi-nomade qui aime raconter des histoires et explorer la vie, sur le spectre autistique. Semi-nomadic who loves telling stories and exploring life, on the autism spectrum.

4 réflexions sur “Larmes *edit*

  1. Plein de bisous doux et de câlins…

  2. Je suis désolée de te lire comme ça… J’espère que vous allez réussir à trouver des réponses et une nouvelle voie pour votre amour 😦

  3. Merci les filles, en tout cas on va essayer de « réparer » les choses, c’est sur.

  4. Je t’embrasse, très fort ma toute belle, je te prends dans mes bras pour un gros câlin… Viens me voir à M. si tu veux et sinon, courant juillet je saute dans un train pour chez toi et on papotera. Tu peux m’appeler. Prends soin de toi. Préserve toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s