Ma tanière… My den…

La vie de ma meute… My pack's life…

Parent différent

3 Commentaires

Je ne sais pas pourquoi mais aujourd’hui j’ai eu envie de formuler ce qui tourne dans ma tête sur le thème de devenir parent.

D’habitude, les parents se soucient plutôt d’avoir un enfant différent ou handicapé, de savoir comment ils vont faire.
Moi, c’est l’inverse: comment vais-je faire si mon enfant est en pleine forme et très social?

En ce moment, je me lève à 9h30 les bons jours et je suis productive pendant 5h d’affilée, et ça c’est un jour sur deux, le lendemain ma productivité ralentie, surtout si je ne me suis pas reposée la veille.

Vous imaginez avec un enfant? Les réveils nocturnes, se lever le matin pour l’amener à ‘école etc.?

Vais-je devoir expliquer à l’instit et aux autres parents que, même si je ne travaille pas, non je ne suis pas disponible pour faire les sorties de classe (sauf si sieste de deux heures l’après-midi)?

Vais-je faire partie de ces mères regardées bizarrement – et sur qui on se pose mille questions et on pose mille jugements – parce qu’elles ne socialisent pas avec les parents des copains de leurs enfants? J’ai déjà assez de mal à socialiser avec les gens que j’ai envie de voir, alors en rencontrer des nouveaux…

Mais aussi, vais-je surprotéger mon enfant en me basant sur ma propre sensibilité?

Et là, je ne me pose des questions que sur le très jeune âge de mon enfant potentiel, je ne pense même pas à après: aider à faire les devoirs, gérer l’adolescence etc.

Moi qui ait un cerveau qui sur-chauffe au moindre « stress » et qui ait besoin d’autant de sommeil qu’un bébé, comment pourrais-je faire face à une mini-tornade?

Le jour ou, si ça arrive, je me décide à tenter l’aventure, je vous demande de prier/allumer des bougies pour que mon enfant soit calme, solitaire et aime lire… ah non, ça, c’était moi. 😉

Publicités

Auteur : Marie "Wolf" Bernat

Semi-nomade qui aime raconter des histoires et explorer la vie, sur le spectre autistique. Semi-nomadic who loves telling stories and exploring life, on the autism spectrum.

3 réflexions sur “Parent différent

  1. Mais cet enfant, tu ne vas pas le faire seule… ni l’élever seule… 😉

    • non, mais étant donné que je ne travaille pas et Ours oui, je suis celle qui sera « en première ligne »… même si je sais qu’il fera/it le plus possible.

      • Mais vous trouverez des solutions, il y a ta mère, tes ami(e)s, tu prendras des nounous si besoin, etc… On en est tous là, je te promet, handicap ou pas, l’important c’est surtout d’être bien entourés (et je sais que tu le seras)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s