Ma tanière… My den…

La vie de ma meute… My pack's life…

Fanfic « Yvain+Gauvain – la découverte »

Poster un commentaire

Je l’éditerais de l’ordi mais déjà, la voilà!
Comédie et thème adulte.

Un matin, alors qu’ils étaient en mission dans une tourelle, Gauvain réveilla Yvain, un peu paniqué

« Messire Yvain! Messire Yvain! Regardez! »

Son pantalon présentait en effet une curieuse protubérance.

« Mais que vous arrive-t’il? Souffrez-vous? » Lui demanda, inquiet, son camarade.

« C’est très bizarre, comme sensation… »

« Baissez votre pantalon, si vous voulez, qu’on regarde ensemble. »

Aussitôt dit, aussitôt fait.

« Mais pourquoi c’est si gonflé? Je vais mourir, c’est ça? » Gauvain, se sentant de plus en plus mal, s’assit sur le lit d’Yvain.

« Je ne sais pas. Ça ressemble à un panaris et il parait qu’il faut toujours les vider. »

« C’est dangereux, un panais? »

« Panaris. Oui, si on ne le vide pas, on peut en mourir. »

Gauvain recommença à se lamenter « Je vais mourir! Si jeune et dans la fleur de l’age! C’est injuste! »

« Attendez, nous n’avons pas encore essayé de le vider. Essayez de le toucher, pour voir? »

« Non, je n’ose pas. Allez-y, vous… » fit Gauvain en s’allongeant.

« Bon, si vous voulez. Vous me dite si je vous fais mal. » Gauvain acquiesça et Yvain posa délicatement une main tremblante sur Gauvain.

« Ça va? »

« Oui, c’est bon. »

Yvain entreprit de saisir le membre gonflé dans sa main. Gauvain inspira brusquement.

« Pardon, je ne voulais pas vous faire mal! »

« Vous ne m’avez pas fait mal, c’est juste étrange. »

« Bon, je continue alors? »

« Oui, je dois être courageux. »

Yvain entoura le membre de ses deux mains et Gauvain eut une réaction curieuse: il souleva les hanches comme pour encourager les mains de son ami à bouger.

« Je crois… que si vous faites cela… ça devrait aider… Mon corps réagit… » Gauvain semblait vouloir masquer son inconfort mais Yvain ne fut pas dupe.

« Non, vous souffrez! »

« C’est surement temporaire. Tenez, je vais mordre ma tunique. Allez-y. »

Yvain commença lentement puis, voyant la détresse de son ami, accéléra la cadence. Gauvain se tendit soudain comme un arc avant que jaillisse de son membre un liquide blanc.

Yvain s’exclama « Voilà! Je vous ai sauvé!  »

« Merci, vraiment! » Répondit un Gauvain haletant.

Yvain s’essuya les mains sur son pantalon avant de s’exclamer « Oh non! C’est contagieux, regardez! »

« Oh non! Il va falloir que je vous aide? »

Yvain acquiesça, l’air inquiet « Oui, s’il vous plait, je ne veux pas mourir non plus! »

Quelques instant plus tard, les deux amis étaient allongés sur le lit, pantelant.

« Messire Gauvain, avez-vous trouver que ce soin était … presque agréable?  »

« Et bien, oui, maintenant que vous le dites, ce n’était pas désagréable. »

« Si jamais ça recommence, seriez-vous d’accord pour que nous étudions ce phénomène plus en détail? »

« Euh… si vous ne me laissez pas mourir, d’accord. »

Publicités

Auteur : Marie "Wolf" Bernat

Semi-nomade qui aime raconter des histoires et explorer la vie, sur le spectre autistique. Semi-nomadic who loves telling stories and exploring life, on the autism spectrum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s