Ma tanière… My den…

La vie de ma meute… My pack's life…


Poster un commentaire

Vous me manquez

J’en suis à ma deuxième semaine de désintox de twitter.
Jusque là, tout se passait bien, je n’avais pas de manque.

Mais aujourd’hui c’est vraiment difficile.
Je suis à 400 km de chez moi avec ma mère. On a visité un beau village, St Paul – anciennement « de Vence ».
Je suis crevé et je n’ai qu’une envie: rentrer chez moi.

Et ce soir, twitter me manque. Les câlins virtuels, les échanges, le soutien…
Tout d’un coup, je prends conscience que je n’ai plus de vos nouvelles – facebook n’est pas pratique avec son algorithme stupide – et que je n’échange qu’avec deux/trois personnes, même pas quotidiennement.
J’ai l’impression de ne plus exister – socialement, je veux dire.

Ce soir j’ai envie de relancer twitter juste pour avoir l’impression que je ne suis pas seule.
Et je ne suis pas sûre que ce soit le mieux. Peut-être que c’est mieux si je m’accroche et que je traverse ça, en espérant ne plus avoir  » besoin » des autres – juste apprécier les échanges quant il y en a.
Je ne sais pas si c’est possible.
Mais ce soir twitter me manque, vous me manquez.

Publicités


Poster un commentaire

Facebook, seriously?

Ok, I’m already taking a break from Twitter* but Facebook is starting to loose interest: 1 I see less updates from friends and too many other random things, 2 the phone app is a nightmare.
Having a social life without having to go out is going to be even harder…
* too much complaining on there, a long list of all the bad stuff in the world, makes me feel down. And too many messages to keep track of. It’s all being too much.